Toutes les publications
Industry Insights

Joaillerie : comment la fabrication additive révolutionne la création et la production

L’atelier d’un joaillier est un endroit magique. Plein de petits objets brillants et parsemés de pierres précieuses, il s’agit d’un pays des merveilles miniaturisé pour les créateurs d’objets complexes. Toutefois, à côté de ce chaos organisé, de nouveaux ajouts surprenants viennent compléter la création moderne : des moniteurs haute-définition reliés à des ordinateurs portables placés à côté d’élégantes imprimantes 3D, affichant autant de couleurs et de mouvements que les pièces qui prennent vie dans cet atelier.

Dans une industrie où la qualité et l’artisanat sont essentiels, les joailliers et leurs clients se questionnent souvent sur le rôle que peuvent jouer les dernières technologies les plus avancées dans la création de ces belles œuvres d’art à porter. Dans cet article, nous vous présentons un bref aperçu de la conception CAO/FAO dans les ateliers de joailliers et les fonderies.

Commencer avec une formation en CAO/PAO

Les nouveaux concepteurs apprennent la CAO/PAO à l’école et sont ainsi mieux disposés à être directement opérationnels en tant que membres d’équipe efficaces. Une formation plus rigoureuse diminue le temps passé à apprendre le travail, et la nouvelle génération de jeunes joailliers et concepteurs en ateliers aura les compétences nécessaires pour ouvrir la voie de la création de bijoux.

Le logiciel PreForm de Formlabs prépare les modèles CAO/PAO pour l'impression 3D en les orientant et en générant les supports
Le logiciel PreForm de Formlabs prépare les modèles CAO/PAO pour l'impression 3D en les orientant et en générant les supports.

L'École de Design du Rhode Island (RISD) propose des programmes pour l’apprentissage des techniques de CAO/MAO appliquées à la joaillerie, aux beaux-arts et à la fabrication de modèles, ainsi qu’à d’autres domaines connexes. Les bases de la conception traditionnelle et par ordinateur sont enseignées aux étudiants. Le processus d’apprentissage s’enchaîne avec les techniques de coulage, de polissage et d’ornement avec les pierres précieuses. En passant de la théorie à la production pratique, les étudiants acquièrent les compétences nécessaires pour réussir leur carrière future en tant que concepteurs, joaillers d’ateliers et artistes.

Une nouvelle initiative de la MJSA intitulée BEaJEWELER (Devenir Joailler) a été récemment lancée pour sensibiliser les étudiants des différentes carrières disponibles dans ce domaine et promouvoir l’enseignement des techniques de conception et de travail en atelier. Ce site en évolution permet aux nouveaux joaillers d’entrer en contact avec leurs collègues et de bénéficier de formations et certifications visant à former la nouvelle génération de joaillers.

Une expérience d’achat par le toucher

En réponse à la demande de beaux bijoux personnalisés et d’expérience client incomparable, les concepteurs utilisent l’impression 3D pour offrir à leurs clients le plaisir de choisir un bijou par le toucher.

Au lieu d’admirer un modèle numérique coloré et d’espérer que le produit final sera aussi impeccable, les clients peuvent désormais essayer le prototype d’une bague de fiançailles personnalisée, cela pour s’assurer qu’elle est parfaitement ajustée avant de produire la pièce finale. Contrairement aux cires sculptées à la main et d’autres matériaux d’impression à base de cire, les pièces imprimées avec une résine de prototypage (telle que la résine grise de Formlabs) sont à la fois finement détaillées et résistantes à la manipulation des clients et du personnel. Cette étape supplémentaire dans le procédé contribue à une expérience plus tangible, agréable et interactive.

Prototypage de pièces en interne

Les designers peuvent réduire les délais occasionnés par la sous-traitance en prototypant et en vérifiant leurs pièces en interne, avant d’imprimer le modèle final et d’effectuer le coulage en utilisant les métaux choisis. Quelques heures suffisent à imprimer des pièces ou modèles, transformant dans le même temps une idée en réalité. La conception étant finalisée avant le coulage, les modifications faites au préalable peuvent être testées au prix de quelques dollars de résine.

Prototypes de bijoux par Zina Sterling imprimés sur la résine grise de Formlabs.
Prototypes de bijoux par Zina Sterling imprimés sur la résine grise de Formlabs.

Si les petits designers ont découvert les avantages du prototypage de bureau, les joailliers en ligne avec peu de frais généraux ont également trouvé la meilleure façon de servir leurs clients à distance : ils leur envoient un modèle imprimé en 3D avec un matériau durable et précis avant de créer le produit final. Les clients sont davantage impliqués sans qu’aucune étape du processus soit perdue de vue.

La résine Grise de Formlabs offre un fini mat et opaque qui, à ce jour, garantit le plus haut niveau de détail parmi tous les matériaux Formlabs. Un contraste et une précision élevés pour des prototypes de qualité. Demandez un échantillon gratuit

Le coulage à pleine capacité

Les maisons de coulage profitent de l’augmentation des volumes d’impression et de la précision des imprimantes 3D pour donner vie à des lots à pleine capacité, plus rapidement et à prix dérisoire. Grâce à des délais et des coûts réduits, et pratiquement aucun coût de maintenance, la production devient plus efficace.

Les imprimantes 3D ont pendant longtemps présenté une capacité à peine suffisante pour produire quelques bagues à la fois, mais grâce à l’évolution de l’impression 3D, des modèles abordables telles que la Form 2 offrent de plus grandes capacités.

Avec l’impression 3D de bureau, les joaillers peuvent prototyper les bijoux en interne pour finaliser tous les aspects de la conception avant de couler la pièce.
Avec l’impression 3D de bureau, les joaillers peuvent prototyper les bijoux en interne pour finaliser tous les aspects de la conception avant de couler la pièce.

Les joaillers peuvent produire plusieurs versions d’un même modèle, concevoir des pièces plus grandes telles que des bracelets, ou tirer parti de la reproductibilité qu’offre l’impression 3D en lançant la production d’une gamme complète—dans certains cas, plus de cinquante pièces à la fois.

Les moules en caoutchouc vulcanisés peuvent être utilisés pour fabriquer des modèles en cire pour des moulages de pièces en métal telles que des bijoux, des petits composants industriels ou des miniatures de jeu.

Redéfinition de la vente au détail

Les vendeurs de pièces personnalisées bénéficient d’un grand avantage commercial, notamment avec les clients technophiles qui peuvent maintenant acheter en ligne des bijoux moyen à haut de gamme. On peut difficilement comparer un magasin qui vend des pièces uniques.

Selon une enquête récente menée par National Jeweler, l’offre personnalisée augmente considérablement la croissance des vendeurs, car elle garantit « de meilleures marges et des relations plus étroites ; mais avant tout, c’est la capacité de créer un bijou - au vrai sens du terme - qui fait d’un bijoutier un bijoutier. » Plusieurs considèrent l’offre personnalisée comme la clé du succès pour l’avenir. En effet, les clients satisfaits retournent dans les mêmes boutiques, et avec le temps, ils ne se voient plus aller ailleurs.

Il est désormais possible de créer de la valeur ajoutée en offrant un prototype imprimé en 3D. En permettant aux clients de vérifier l’ajustement, la hauteur de la pierre et même de choisir parmi différentes formes et tailles de pierres, les vendeurs peuvent offrir des bijoux uniques qui les aideront à se démarquer de la concurrence. Qu’il s’agisse de pierres précieuses avec des tailles et coupes spéciales, d’articles spécifiques qui s’ajustent aux bagues de forme inhabituelle ou de conceptions avec des pierres précieuses appartenant au client, ce dernier bénéficie d’un prototype physique à valider avant de prendre une décision finale.

L'avenir de la joaillerie

Les innovateurs de l'industrie de la joaillerie commencent à étendre leurs connaissances et compétences grâce aux tehcnologies de CAO/PAO afin de procurer un meilleur service client aujourd'hui et dans le futur.

Rings printed in Formlabs Castable Resin.
Bagues imprimées avec la résine Calcinable de Formlabs.

Téléchargez notre Livre Blanc (en anglais) : Jewelry and 3D printing pour en savoir plus sur les paramètres du design numérique pour des pièces de joaillerie, et sur la conception, le design, l'orientation et les supports pour l'imprimante Form 2.

Livre Blanc (anglais) : Jewelry 3D Printing