All Posts
Guides

Comment post-polymériser vos impressions 3D

UV cure box

Si vous utilisez une imprimante 3D stéréolithographique (SLA), il est essentiel que vous sachiez post-polymériser vos pièces 3D en résine. La post-polymérisation permet aux pièces d'atteindre la meilleure résistance et de se stabiliser. Cette étape est particulièrement importante pour les résines techniques. Elle est par exemple nécessaire pour réussir le brûlage des pièces en Castable Resin. Elle permet également de doubler la résistance mécanique des pièces imprimées en Flexible Resin.

Téléchargez notre guide de la post-polymérisation pour savoir comment elle agit sur chacune des résine Formlabs. Consultez notre site d'assistance pour connaître les recommandations mises à jour sur les paramètres pour Form Cure.

Matériel de post-polymérisation

Il existe plusieurs méthodes de post-polymérisation allant d'une simple exposition à la lumière (lumière naturelle, chambre UV de manucure, boitier UV fait soi-même, etc) à l'utilisation conjointe de la lumière et de la chaleur. La chaleur accélère le processus et permet même la formation de liaisons plus complètes, apportant des améliorations des propriétés du matériau impossibles à obtenir avec la lumière seule.

Pour de petites impressions, une chambre UV de manucure peu coûteuse peut s'avérer suffisante comme outil de post-polymérisation. Mais envisager l'acquisition d'une enceinte avec une source de lumière puissante à 405 nm, comme l' unité de post-polymérisation Form Cure vous permettra de réellement maximiser les propriétés mécaniques.

L'unité de post-polymérisation Formlabs, la Form Cure, est conçue spécifiquement pour maximiser les propriétés des matériaux pour l'impression 3D SLA.

L'unité de post-polymérisation Formlabs, la Form Cure, est conçue spécifiquement pour maximiser les propriétés des matériaux pour l'impression 3D SLA.

 

La Form Cure utilise une source de lumière à 405 nm, la même longueur d'onde que celle des lasers des imprimantes 3D SLA Formlabs pour garantir l'exposition et l'efficacité, alors que de nombreux autres dispositifs travaillent avec des UV (de longueurs d’onde comprises entre 10 nm et 400 nm). La lumière naturelle va post-polymériser les pièces, mais l'exposition et l'efficacité dépendront alors des conditions climatiques.

En savoir plus sur les aspects scientifiques de la post-polymérisation en lisant notre Introduction à la post-polymérisation des impressions 3D SLA.

Recommandations sur la durée et l'énergie de post-polymérisation

Ce sont la source de lumière, la chaleur et la durée d'exposition qui optimisent les propriétés mécaniques de vos impressions. La durée de post-polymérisation dépend de votre équipement, de la résine choisie et de la géométrie de la pièce.

Consultez notre site d'assistance pour connaître les recommandations mises à jour sur les paramètres pour Form Cure.

Le paramétrage idéal est celui qui permet d'obtenir le propriétés requises en un temps minimum. Dans le cas des résines standards (White Resin, Grey Resin, Black Resin et Clear Resin), cette durée est courte et va de zéro à 15-30 minutes. Les résines techniques voient leur résistance, leur rigidité et leur thermorésistance augmenter avec une post-polymérisation pouvant durer 60 minutes. Les matériaux biocompatibles requièrent des procédures de post-polymérisation spécifiques pour garantir à la fois leur biocompatibilité et des propriétés mécaniques optimales.

Commencez à améliorer vos impressions 3D SLA grâce à la post-polymérisation

Consultez le Guide de la post-polymérisation Formlabs pour comprendre comment ce processus agit sur les propriétés essentielles de chacune des résines Formlabs, puis décidez du meilleur programme de post-polymérisation pour votre application. Téléchargez ce guide pour connaître :

  • la façon dont ce processus agit sur les propriétés essentielles de chacune des résines Formlabs
  • les recommandations optimales de post-polymérisation pour des applications à matériaux spécifiques
  • des stratégies pour éviter les problèmes les plus courants de la post-polymérisation