All Posts
Actualités

Rétrospective Formlabs : Les articles du blog les plus lus en 2019

Cette année a été un véritable tourbillon pour l'impression 3D. Le blog de Formlabs regorge d'histoires intéressantes, que ce soit d'utilisateurs ou sur la sécurité alimentaire mondiale, et de guides d'information sur l'impression 3D. Qu'est-ce qui a le plus retenu l'attention de nos lecteurs ? Voici les articles du blog les plus lus en 2019.

6. Comment Volkswagen utilise l'impression 3D et la galvanoplastie pour réaliser des enjoliveurs en métal

Volkswagen est connu pour ses modèles emblématiques et sa façon de combiner le classique à la technologie moderne. À l'aide du logiciel de conception 3D Autodesk, la marque visionnaire a utilisé l'impression 3D pour son van Type 20. Le Type 20 est pris comme plateforme d'essais de modernisation à partir du modèle VW Microbus datant de 1962. Pour réaliser le Type 20, VW a eu besoin de fabriquer des enjoliveurs qui reflètent son style intemporel tout en s'adaptant aux rayons. VW a fabriqué les enjoliveurs en Clear Resin à l'aide de l'imprimante 3D SLA de bureau de Formlabs, et les a recouvert de nickel par galvanoplastie. 

Que devons-nous retenir ? L'impression 3D SLA peut accélérer le processus de fabrication tout en améliorant la qualité. Grâce à sa flexibilité, elle permet de réaliser des pièces en métal par galvanoplastie ou moulage.

Voir les enjoliveurs

5. Guide essentiel sur l'impression 3D et la sécurité des aliments : réglementations, technologies, matériaux, etc.

Ces Doritos imprimés en 3D ne remplissent pas les conditions de sécurité alimentaire

Lorsque vous imprimez en 3D, vous devez penser à la sécurité alimentaire. Les bactéries se développent sur les pièces imprimées en 3D, de la même façon qu'un tweet peut devenir viral. Cependant, il est possible de prendre des précautions pour l'éviter. Cet article du blog explique les différences entre certains termes relatifs à l'alimentation, aux conditions à prendre en considération pour la sécurité alimentaire en impression 3D, et comment elles s'appliquent à l'impression par stéréolithographie (SLA), par dépôt de filament fondu (FDM) et par frittage sélectif par laser (SLS). 

Avant d'imprimer en 3D une tasse ou un plat à gâteau, revoyez ce qu'il faut faire pour que la sécurité alimentaire soit assurée.

Comprendre la sécurité alimentaire

4. Comparaison des techniques d'impression 3D : FDM, SLA et SLS

Comparaison d'une pièce imprimée en FDM et d'une pièce imprimée en SLA

Le secteur de l'impression 3D croît et le nombre de procédés augmente pour satisfaire des besoins les plus divers. Nous avons passé en revue les trois procédés les plus employés : le dépôt de fil fondu (FDM), la stéréolithographie (SLA) et le frittage sélectif par laser (SLS). Alors que le procédé FDM convient au prototypage simple, le procédé SLA permet le prototypage fonctionnel et la réalisation de modèles, de moules et d'outils. Le SLS est le meilleur pour le prototypage fonctionnel et la production industrielle sur mesure.

Notre article du blog détaille les différences entre ces trois procédés pour vous aider à choisir celui qui vous convient le mieux.

Les différences entre FDM, SLA et SLS

3. Comparaison des procédés d'impression 3D en résine : SLA et DLP

En impression 3D, beaucoup choisissent la résine du fait de sa polyvalence, de son coût relativement faible et de sa capacité à restituer les détails. Mais quelle technique d'impression 3D utiliser avec la résine ? La stéréolithographie (SLA) et le traitement numérique de la lumière (DLP) sont deux techniques bien connues pour l'impression avec de la résine. Pour Ces deux techniques, la résine liquide est polymérisée en l'exposant à une source de lumière. SLA utilise un laser et DLP un projecteur. Mais les similitudes s'arrêtent là. Ce guide fournit des détails sur le fonctionnement de ces deux techniques.

Cet article du blog donne des informations sur les techniques d'impression 3D avec de la résine et comment choisir celle qui convient le mieux à vos besoins.

Découvrir l'impression 3D en résine

2. Guide des procédés de fabrication avec des plastiques

Le plastique est extrêmement courant en production industrielle. Sa polyvalence permet son utilisation pour des pièces finales et des produits pour différents secteurs. Notre guide explique comment fabriquer des pièces et des produits en plastique, depuis le choix du plastique adapté jusqu'au post-traitement. 

Cet article du blog est un guide complet de la fabrication avec des plastiques.

Les notions de base de fabrication avec des plastiques

1. Guide ultime de l'impression 3D stéréolithographique (SLA)

Il existe plusieurs procédés pour imprimer en 3D : le dépôt de filament fondu (FDM), le frittage sélectif par laser (SLS) et la stéréolithographie (SLA). La stéréolithographie a sans aucun doute révolutionné l'impression 3D. Cette technique de fabrication additive emploie un laser pour transformer de la résine liquide en plastique durci. Les imprimantes SLA étaient auparavant volumineuses et coûteuses. Elles le sont beaucoup moins maintenant et fournissent un fort retour sur investissement et de meilleures résolutions et précision. Nos imprimantes Form 3 et Form 3L utilisent le procédé Low Force Stereolithography (LFS), une nouvelle forme de stéréolithographie qui réduit la force exercée sur les pièces pendant l'impression. Cette approche plus douce allège les supports plus légers et permet d'utiliser des matériaux plus élaborés et prêts à la production.

Lisez nos articles du blog les plus populaires en 2019 pour en savoir plus sur les notions de base de la stéréolithographie.

Voir la SLA en action